Compte-rendu de la réunion du 22/10/2016

Il s’agissait de la première réunion après la première réunion publique : une occasion d’accueillir de nouvelles personnes et donc de commencer par un tour de table.

Après un rapide échange suite à l’annonce du Coopek (adhésion minimale à la coopérative (SCIC) de 50€ + cotisation annuelle de 20€, possibilité de prêt, existence Fonds solidaires), nous avons constaté un point fort : plus vers transistion écologique et un GROS point fabile : la perte du portage local.

Les perspectives 2016-2017 pour le groupe MLBB restent : infuser & diffuser.

Les efforts quand à l’article pour le PJBB aboutissent : la contribution de Thierry a été mise sur le site en tant que tel, une version « article » qui annoncera le rendez-vous du samedi 03/12 au café saint Charles a été transmises au PJBB.

Après des échanges sur nos outils de communication (et le document « patates »), Thibault et Emmanuelle s’arrangeront pour en faire une version exploitable.

Les rencontres de diffusion se poursuivent :
27/10/2016 : participation de la rencontre au Polder – soirée
8/11/2016 : rencontre Villeuve d’Ascq – contribution du groupe MLBB et MLCL
03/12/2016 : rencontre public MLBB (repartager sur la monnaie locale, rechercher de la ressource)
janvier 2017 : rencontre des entrepreneurs à Euratechnologies (avec un axe plus entreprises)

Des rencontre avec les banques sont dans les tuyaux : trois banques sont identifiées pour être démarchées. Les perspectives sont :
la Nef, le Crédit Municipal et le Crédit coopératif.

La connexion entre les 2 groupes MLBB et MLCL a bien eu lien, elle reste à approfondir par de l’info partagée, des connexions, des actions si possible.

Enfin parmi les travaux à poursuivre :
– la structuration juridique de la monnaie locale « métropolitaine » : loi 1901, SCIC ?
– la création & gestion d’un budget pour le fonctionnement de notre groupe monnaie locale
– la mise sur pied d’un calendrier de la Monnaie Locale Lille par la MEL et l’APES (Joachim Lebrun évoque une éventuelle rencontre fin novembre)
– la constitution d’une liste des acteurs de Bois Blancs (via la mairie)

La réunion s’est terminé par l’évocation du système abouti en Sardaigne (cf Dossier d’Alternatives Economiques, mai 2016) et par l’arrivée de Pauline Porro, étudiante à l’ESJ : elle va faire un article sur notre démarche en tant que travail pour l’ESJ.. Et elle s’est engagée à nous fournir son travail pour que nous puissions éventuellement le publier sur notre site.

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS